Blogue

18679126_10213381639435633_227140917_n

Peut être que cet article me concerne juste moi, mais peut être toi aussi. Il est possible que  je généralise trop, mais quoi qu’il en soit je voulais vous parler de ce sujet. Qu’est-ce ce que je veux dire par vivre ? En fait, j’exprime le fait que je ne tiens pas en place, qu’il me faut du changement constamment dans ma vie pour continuer d’avancer. Alors, pourquoi donc  ne pas vivre ses rêves!?

vivre ses rêves

Personnellement, j’ai quitté l’ile de la Réunion à l’âge de 6 ans. Arrivée au Québec, j’ai fait deux écoles pour compléter mon primaire, deux écoles pour mon secondaire, 4 années au cégep, ainsi qu’un an à l’université pour un certificat. Pour les emplois étudiants et bien, je changé à de multiples reprises. Mon record fut de travailler au village du père Noël pendant 5 ans. Cependant, on s’entend pour dire que c’est un emploi plutôt stimulant et saisonnier.

Bref, ce que je veux vous expliquer avec tout ça, c’est que j’étudiais maximum 4 ans dans la même école et que je changeais souvent d’emploi. Suis-je instable? Je ne penserais pas. On dirait simplement que la société nous apprend à changer d’environnement après une certaine période de temps. Alors, quand vient le temps de se trouver un emploi fixe d’adulte, je ne peux m’empêcher de me poser cette question: Vais-je faire ça le restant de ma vie?

J’ entends souvent des collègues dire : « Ça fait plus de 10 ans que je suis ici… »

De mon côté, je semble avoir besoin de changement de plus en plus vite, afin de conserver ma joie de vivre. C’est une soif que je n’arrive jamais réellement à satisfaire. Sinon, je m’ennuie, je manque de défis et je finis par avoir le mal de vivre, le spleen comme le dirais Baudelaire. Suis-je accro au changement? Est-ce l’esprit d’entrepreneur? Surement! En étant entrepreneur, tu créer tes tâches et objectifs, tu ne cesses de te stimuler intellectuellement.

vivre ses rêves

C’est alors que je me demande si nous sommes de plus en plus d’humain à penser comme ça. À vouloir bouger, voyager, rêver à des défis. Est-ce que c’est notre âge de début de 20e? Une mentalité de la génération Y? Est-ce un trait de personnalité? Beaucoup de questions, mais peu de réponses à mes yeux.

Je veux voyager, quand je le veux, je veux créer l’emploi de mes rêves qui saura me stimuler chaque jour, et lorsque j’en aurais assez, je me permettrais de voyager sans demander la permission. Je veux rêver et un jour vivre de mes rêves!

vivre mes rêves

Et toi qu’en penses-tu?

Ces photos qui font rêver je les ai prises sur : pexels.com

Partager cette publication

Comments (2)

    • Papa

    • mai 25, 2017 at 11:14

    Ma grande fille je lis avec beaucoup d’intérêt tous tes articles que ce soit sur ton site ou le site « le cahier » pour qui tu écris, je me suis même inscrit sur Snapchat pour ne rien manquer, application avec laquelle j’ai encore de la difficulté à pitonner….
    Concernant cette soif de vivre de voyage de travail stimulant et bien je suis certain que tu n’es pas la seule à rêver. Rêver sa vie ou vivre ces rêves ? Vivre ces rêves, évidemment ta mère et moi t’avons donné l’exemple et tu as certainement ça dans tes gènes.
    La recette est l’action, oser se lancer, persévérance et toujours croire en tes rêves. Les pièges sont la peur, le personnes jalouses et négatives, et quand une réponse attendue n’est pas positive toujours avoir un plan « B ».
    Bonne chance tu es bien parti, continu.
    Bises et câlin de ton père.

  1. […] cet article :  Début 20e : Vivre ses rêves  Je me posais déjà des […]

Leave your thought here

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *