Blogue

Naook5

Aujourd’hui le 1er juillet, des centaines et des centaines de Québécois déménagent.

Aujourd’hui le 1er juillet, des centaines et des centaines d’animaux seront abandonnés et cela me brise le cœur en mille morceaux.

Le nombre d’animaux reçus à la SPCA de Montréal pendant cette période peut tripler, passant d’environ 600 par mois à près de 1 600! 
source : http://fautenparler.telequebec.tv/emissions/animaux-de-la-honte/cote-sombre-tradition

Par contre aujourd’hui, le 1er juillet, je n’ai pas envie d’écrire un article pour dire à point il est horrible de laisser tombé l’animal à qui nous avions promis une vie meilleure, car ça, on le sait. C’est horrible et ça ne devrait pas arriver. Je souhaite plutôt mettre de l’avant le rôle que nous pouvons jouer lorsque la décision d’ajouter un membre à quatre pattes dans notre famille en adoptant celui-ci en refuge.


Lorsque j’étais petite, j’ai demandé un chien à Noël presque tous les ans. Lorsque Noël arrivait, j’avais parmi mes cadeaux des jouets, des billets de spectacle, des livres, mais pas de chien. J’étais triste et en colère, car mes amis avaient leur chien avec qui jouer et faire des câlins et moi non. Un jour, je suis devenue plus grande et mes parents m’ont expliqué. Nous n’avions pas un mode de vie qui permettrait de rendre un chien heureux. Mes parents partaient très tôt le matin et revenaient pour le souper tous les jours. Moi, ma sœur et mes frères étions à l’école toute la journée. Si nous avions eu un chien, il aurait été seul trop souvent et mes parents n’avaient pas l’énergie et l’envie de s’occuper d’un cinquième enfant.

Oui, un cinquième enfant. Un animal, c’est un membre de la famille à part entière qui demande temps, investissement, énergie et amour. Quand on prend la décision d’avoir un animal, on doit y réfléchir longuement!


J’ai grandi et un jour, ce fut le bon moment! Comme tout le monde, il y a certaines races de chien que je trouve magnifiques. Comme tout le monde, je trouve les chiots extrêmement trop mignons. J’aurais pu dépenser des montants de fou pour avoir un chiot d’une race précise, mais non. J’allais adopter mon chien en refuge même si cela prenait plus de temps, de patience et je prendrais mon chien avec ses petits bobos.

Prépare-toi à vivre des déceptions! Chaque chien a un tempérament, des besoins et parfois cela ne concorde pas avec ton mode de vie. Lorsque vient le temps d’en voir un qui pourrait être un bon match, il est possible qu’il ait été adopté juste avant que tu te pointes pour le voir. De mon côté, je me suis abonnée à tous les refuges pas trop loin de chez moi en plus de regarder chaque jour le site www.lespattesjaunes.com qui est le seul catalogue web francophone répertoriant les animaux à l’adoption des refuges éthiques du Québec. Si vous saviez combien de chiens et de chats sont enfermés à attendre une famille, ça ne fait selon moi aucun sens d’adopter ailleurs qu’en refuge à voir ce nombre qui ne cesse de grandir.

Le Québec est célèbre pour son record du plus grand nombre d’animaux
domestiques abandonnés en Amérique du Nord.
Je vous invite à écouter le documentaire « Nos animaux de la honte » pour prendre conscience de l’ampleur de la situation.


J’ai donc attendu et tu es arrivé. Déjà en lisant ta description, je savais que tu serais parfait avec nous. En t’adoptant, je t’ai offert une famille qui te donne beaucoup (trop) d’amour chaque jour et j’ai permis qu’un autre chien puisse prendre ta place au refuge en attendant sa nouvelle famille. En t’adoptant en refuge, j’ai fait un geste qui selon moi fait une différence et maintenant c’est toi qui fais une différence dans nos vies. Tu n’as pas été facile. Tu es effectivement arrivé avec tes bobos de chien abandonné. Chaque fois qu’on partait, tu détruisais quelque chose par peur qu’on ne revienne jamais. Nous avons pleuré, nous avons été découragés, mais nous avons travaillé très fort pour calmer ton anxiété et tu vois, maintenant ça va mieux. En t’adoptant, on avait promis de te garder pour la vie et avec temps, investissement, énergie et amour, nous avons fait de toi le meilleur chien du monde.

Alors merci papa et maman de m’avoir ouvert les yeux sur l’importance qu’on doit accorder à l’adoption d’un animal. Vous aviez tellement raison! Vous ne le saviez pas, mais c’était un cadeau que vous me faisiez.


Sur ce, adoptez en refuge. Ça fait du bien au cœur je vous le promets.

Lien pour le documentaire : http://fautenparler.telequebec.tv/emissions/animaux-de-la-honte

Partager cette publication

Leave your thought here

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *