Blogue

IMG_8541

 Je me rappelle, il y a presque cinq ans déjà, je commençais à étudier en design de mode.Le temps passe tellement vite!

Lorsque j’ai commencé, j’ai fait un gros saut dans le vide en allant étudier à Montréal. Nouvelle vie en appart, nouvelle école, nouvelles rencontres. J’ai d’ailleurs fait la connaissance plein de belles personnes, mais à un moment ou un autre, presque la moitié de mes nouveaux amis ont quitté le programme. Par contre, moi je savais que j’étais bien à ma place.

Alors étudier en mode c’est quoi? C’est beaucoup de travail, des soirs de fermeture à l’école, aller et dépenser plus de deux fois par jour à la Coop mode, se retrouver au délicieux café Capucine du centre sportif (l’endroit où je dépensais beaucoup trop ahah), sans oublier beaucoup de plaisirs. La réalité est que 85 % de mon temps j’aimais mon programme, mais l’autre 15 %, lorsque mes travaux et études me submergeaient, j’avais hâte que ce soit fini. Mais, jamais je n’ai pensé abandonner.

 Pour en venir au programme : les locaux du département de mode sont trop bien équipés. Tout y est! Lorsque tu as terminé l’école, tu te rends compte qu’il te manque beaucoup de matériel. Les profs, tu t’y attaches surtout à la dernière année lorsque tu passes toutes tes journées avec eux. Ils sont passionnés et ils sont présents pour leurs étudiants. Tout ce qui ce rattache au cégep Marie-Victorin est simplement WOW.

 Heureusement, j’habitais à 10 minutes de marche. J’allais au gym de centre sportif avec ma coloc après avoir soupé et étudié. Dépenser de l’énergie nous aidait à nous vider la tête. J’ai eu de bons moments avec mes amis. Moi qui ne pensais jamais aller au cégep, je l’ai fait! J’ai eu la persévérance et malgré la difficulté que j’ai eue dans les cours de base, je réussirais tout du premier coup. J’ai eu beaucoup de doute sur l’avenir et sur ce que ce diplôme allait m’apporter. Cependant, j’adorais ce que je faisais. Et aujourd’hui, je me rends compte que ce diplôme avait tout pour moi. Il m’a permis de mieux connaitre qui je suis, ce que j’aime et il m’a dirigé à l’université en administration des affaires. Et oui encore des études!

Beaucoup d’opportunités s’offrent à nous en sortant du programme de design de mode. Tu peux avoir ta marque, accumuler de l’expérience sur le marché du travail (il y a beaucoup plus d’emplois variées que tu ne le penses) ou continuer à l’université. Pour ma part, j’avais peur de quitter la sécurité de la vie d’étudiante. J’ai alors été m’aventurer dans un programme complètement différent à l’université. Et voilà le cégep fini, je continue donc avec les trois options. Je continue des études à temps partiel, je travaille pour Reitmans comme assistante designer  et je développe ma compagnie. L’idéal non?

 Sur ce, je l’ai aimé d’amour le cégep Marie-Victorin et j’y garderais les meilleurs souvenirs et surtout je lui dois ma réussite.

Source photo couverture :sophielanza.com

Partager cette publication

One Comment

  1. […] la fin de nos cours, Camille a fait le grand saut. Elle a fondé sa propre marque de vêtements. Étudier en mode et après je vous en parle dans un article… Le après de Camille est impressionnant. Elle a complété un certificat qui allait lui […]

Leave your thought here

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *